Blog

  • Dôoooooole !!!

     

    1h30 de soaring esthétique avec Philippe&Philippe.
    Auparavant, notre déplacement vers Septmoncel s'est avéré inutile. Donc, on a été content de notre choix, et aussi d'éviter de rouler jusqu'au Salève.
     

     

     

    On s'amuse comme on peut...



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Aaaaah! 30' de thermique à St-Cergue, rhaaaa ça fait du bien

     

    Avec Kreukreu, sur la pause de midi. Avec 15 de Nord dans l'air, mais déco OK. Du coup, les thermiques étaient bien devant. Puis, retour au boulot...
     

     

     

  • Pas ma meilleure à Ney...

    pas ma meilleure année non plus.

    Mais à Ney, aujourd'hui, c'était plutôt sympa, même si le Nord nous a empêché d'élargir le terrain de jeu. Quelques jolis thermiques tout de même. On n'a pas pris plus de 250m. Le vent est devenu soutenu. Pas trop désagréable. Kreukreu m'a rejoint. 1h45 de vol.
     

    Lire la suite

  • MERCREDI FAUVE, 149 km dans le Valais

    Mercredi FAUVE, des bornes dans le Valais, 20 juin 2018

    Fauve, comme la trentaine de vautours qui m’ont enveloppé dans la turbulence du Wannihorn, Surgis de nulle part, ils me passent à moins de 5 mètres alors que je contrôle ma voile tant bien que mal dans un cocktail gros thermique-dégueulante qui dégomme.

    Fauve, comme les thermiques au vent des nuages généreux mais sous le vent de la crête principale des Alpes.

    Fauve, comme l’odeur d’un pantalon de parapente après 7h30 de vol ayant subi les conséquences d’un système urinaire mal fixé.

    Une délégation du CVLD, Mathieu, Mihai, Jean-Pierre (Maître) et moi prenons le train de bon matin pour Fiesch. Déco à 11h00 de Fiescheralp, cap sur le Grimsel, le lac pour certains, le Sidelhorn pour d’autres. Le Regtherm nous avait prévenu : si le plaf dans le Goms est à une altitude de 3600 m, raisonnable pour le coin, mais dévié quand même par un petit vent de N, il est au max de 3200-3300m à Montana, où souffle un O-NO plutôt contrariant. Il faut ruser, aller contre la montagne et se placer sous le vent, au vent du nuage.

    Nous faisons tous une magnifique balade de plusieurs heures, alors que Mathieu défie l’activité orageuse (avertissements de degré 3 aux Diablerets et à Ollon ;-)) et pose à Roche, Mihai tâte du Wildhorn et s’en va poser à Crans, Jean-Pierre revient dans le Goms avant de tenter le Saasertal par le Simplon, belles traces ! Quant à moi, rendu entre Bella Lui et le Lac de Tseuzier, j’écoute la taille des nuages et fais demi-tour pour finir mon vol à quelques kils du Bortelhorn (Simplon/Italie) avant de boucler le triangle et poser à Fiesch. Et comme le veut maintenant la tradition depuis une bonne 15aine de vols, je me prends une petit crachin d’un gros joufflu en sortant du massif.

    L’essentiel : le plaisir d’un beau vol, sportif mais bien technique, et tout ça en bonne compagnie, des paysages nuagesques, dantesques, crépusculaires. Un vol alpin comme je les aime.

    https://www.xcontest.org/switzerland/en/flights/detail:mihai.m/20.06.2018/09:02

    https://www.xcontest.org/world/en/flights/detail:skykid/20.06.2018/08:53

    https://www.xcontest.org/world/en/flights/detail:Ruru/20.06.2018/09:05

    https://www.xcontest.org/world/en/flights/detail:JeanPierreMaitre/20.06.2018/08:55#fd=flight

    P1030040P1030056P1030068P1030071P1030106