Bon OK, St-Cergue, pas toujours un site de M...

...une belle balade et aventure pour ce mercredi.
Très content d'avoir enfin réussi ce triangle de 65 km autour de chez moi, et de des conditions de haute lutte. J'ai cru 10 fois que je posais.
Bon, en fait, ça devrait faire 2 vols, car j'ai posé près du Colomby de Gex pour attendre que le versant NO s'allume mieux (15h30). Je suis monté au sommet en 20 minutes et j'ai attendu un soleil meilleur en espérant pouvoir passer en finesse. Et, magie du thermique, ça l'a fait!
Pour commencer, 13h je décolle, pas entièrement convaincu que le vol sera bon. Mais ça monte assez bien tout de suite. 1350 je transite sur la Barillette et bidouille entre la haute crête de la Dôle et l'avant-relief SE. Il y a un peu de NO et une confluence caractérielle (non, pas caractéristique, je dis bien "caractérielle") porte un peu à la limite de la plaine.
Grosse bataille sur Gex, puis après la Faucille. Je choisis la ligne de l'antenne derrière le Montchanais sachant bien que je me trouverai facilement sous les crêtes, sous le vent. Et ça ne manque pas. Je ne quitte pas du regard les dernière vaches possibles dans cette cuvette de forêt. Je la fuis car je ne trouve plus moyen de me maintenir, et essaye accéléré à fond de sortir de cette dégueulante qui veut m'enfermer dans la cuvette forestière!! Gloups! ça passe juste.
Puis re-bataille dans l'ombre jusqu'à après le télécabine de Crozet, juste avant le crêt de la Neige. Du tout petit, décalé en Ouest et SO. Je monte patiemment, espérant pouvoir m'extraire de cette maudite ombre créée par les cums poussés en NO sur les versants normalement ensoleillés. Je passe radada le col de Crozet et retrouve des thermiques sur la Valserine. Mais toujours pas évident. Les plafs sont à 1900m, et en suivant la crête sommitale, on s'isole derrière les forêts risquant de ne pas pouvoir ressortir du long faux-plat de ce versant NO.
Et ça m'arrive pour la 1e fois. Bon faut dire que je me suis laissé courtement distraire en prenant trop de photos. Je ne passe plus et suis obligé de poser à 1480m, sous le Colomby de Gex.
Pipi, remontée, 2e vol, dans des thermiques jamais évidents, et de longues distances entre les gros cums mous. Souvent en désintégration. Je me suis fait avoir un paquet de fois! dur le Jura avec des plafs à 2100m.
Lac de Lamoura, Sonnaillets, Jouvencelles (Zig-Zag sous les nuages actifs/non actifs), Noirmont, Creux du Croue et une rue s'offre à moi pour rejoindre mon Sweet Home. Le ciel est encore allumé, mais je fatigue! je renonce à la Dent de Vaulion.
Traversée sur Bassins, puis joli plané final et je pose à la gare de Givrins, à 5m de ma voiture. Un Must. Je suis très content de cette belle aventure, même si le vol a été coupé en 2. Seul au Colomby de Gex, c'était un intense moment de pleinitude.
MERCI

13h20, passage devant la Dôle. Je suis à 1600
Arrivée à Vesancy, je choisi la voie de la Faucille qui se révélera difficile
même si ça n'en a pas l'air
après ma fuite de la crête Faucienne, le Montchanais
passage radada du col de Crozet
Je me refais bien sur la Valserine, en NO. Mais il est encore tôt. 15h30
Le Colomby de Gex
Plutôt content de mon changement de versant
mais voilà!
pas grave! X-Alps Spirit ! je me réjouis de remonter un peu à pied
20 mn plus tard, 150m plushaut
Très beau
et c'est pas un beau déco ça?
hein?
mmmh?
ah, enfin d'autres volants. Je ne reconnais pas tout de suite Mon Ruru en Mentor3
Je tricote, hésite, au gré des cums, passant d'un côté à l'autre de la Valserine
Lac de Lamoura
La Dôle de tout à l'heure, mais verso
arrivée laborieuse au Noirmont
vue vers les Jouvencelles (sud-ouest)
Lac des Rousses
La rue pour traverser le Jura vers la Côte... long!
La Serine et le Bois de Chêne
Burtigny
Arzier
Genolier
Mon attero privé, ma gare, ma Doblo, mon sourire content

St-Cergue