Kreukreu et Jacquouille vainqueurs du Grand Chelem de la Dôle

 

Oj8, 3h de soaring en Est, hier 1h en Ouest, sur notre Dôle…c'était ça, le Grand Chelem.
Il fallait se lever tôt. A 9h, avec Rykola/Kreukreu/Philippe(c'est-tout-la-même-personne) nous montons par le télésiège des Dappes. Au même instant nous voyons Sylvain Freiholz qui se lance à l'assaut de notre montagne en mode compète super-light p'tite combi justaucorps. Ça semble fort: 95/32/36 mais ça baisse. On attend la bête de course qui arrive 15 min après nous (20,23,26 min? je ne me rappelle plus).
En fait, on aurait déjà pu se mettre en l'air, mais on attend la Goose, plus adaptée dans un vent soutenu. En fait, elle aura de la peine à se maintenir, ça faiblit encore…et…bye-bye…plouf de Sylvain côté Léman. On ne le plaint pas, il aime ça. Il ira chercher du vrai matos pour la suite… :-)) 
Puis arrivent plein de copains: Florian, Colin, Jeanjean, Patrick, puis 2 Genevois perdus (Phi Lipp et … zut oublié ton prénom… désolé). Pas d'bol, ces derniers arrivent quand ça crève.
Jeanjean sera héroïque: une remontée en volant depuis le col de Porte (gratté 20 minutes!), puis encore une remontée, mais à pied depuis le chalet des Apprentis.
C'est faible mais ça vole jusqu'à 13h. Après, trop sud, trop faible. C'est l'heure de manger...
 
 
 
 
Ma Mentor3light, un bonheur
Merci Colin pour ces 2 photos
comme d'hab, communication...
Sylvain arrive
ihiiiiiii
La Goose toujours un peu juste. Super voile, mais pas oj8
Colin et de nombreux randonneurs. Raquettes et skis étaient facultatifs
avec Johnjohn
Sylvain avait du vieux matos qui trainait dans son coffre: une Oméga. Ça plane quand même mieux.
c'téquipe… manque Kreukreu, Colin et votre Serviteur, bien sûr. Très bonnes, ces "Tommes poêlées et lardées sur leur lit de saucisse de Morteau y croûtons"… On n'a pas bu que de la bière!

La Dôle