Hold-Up Thermique, St-George, samedi 26 avril 2014

Regarde la météo le matin. S'il fait mauvais, va faire des courses à Gland avec ta tendre moitié. Quand tu rentres tu verras qu'à coup sûr le ciel se lève. Après les premiers lacets en route pour la Cézille tu te dis que là ces beaux cums - certes un peu surchargés - au-dessus de la Barillette ont vraiment de la gueule. Braque ton regard légèrement à droite et tu vois un voile rouge en train de thermiquer au-dessus de St-Cergue. Probablement Kreukreu. Il est déjà 14h15 et la météo continue à annoncer, tel un mantra, qu'il fera mauvais dès le début de l'après-midi. Ne perds pas de temps, dépose bibiche à la maison et embarque ton matos. Laisse la bagnole à St-Cergue, tu pourras y reposer. Dernière astuce de Bibiche pour te faire rentrer à la maison : elle t'appelle et te dis que tu as oublié ton portefeuille dans son sac à main (?!??!???) bon là tu remarques que c'est vrai mais ne te retourne pas, fonce au déco.  Beau face à la bosse, annoncé SE, il est clairement SO. Regarde en-haut. Les cums ne sont pas encore noirs sur la première ligne de crête. Décolle et regarde derrière. Là tu verras qu'il pleut déjà vers La Cure. Mais le Noirmont semble encore dégagé. Ca se gonfle à la Barillette. Fais le plaf à 1700m, ne te laisse pas embarquer dans les cums, 3-6 si besoin est et.. Fous le camp à 50-60 km/h là où le ciel est encore bleu. Prends tout ce que tu peux comme pompes devant et ne te laisse surtout pas embarquer en deuxième crête car là, ça se bouche tout noir sérieusement. La pluie est derrière toi, laisse là - pour être tranquille - à 2 combes derrière toi. Au-dessus de Longirod, le stand de tir pétarade (ah? ils sont actifs ceux-là le samedi??). Prends la pompe au N-E et refais tranquillement les 400 m que tu as perdu à vouloir éviter la pluie. Re-bleu, re-plaf. Ne pars pas derrière, reste devant. Là ça devient un peu bas pour passer la forêt direction Bière, et finalement tu te dis que la St-George, par S-O, ça fait une belle vache. Là si tu vois un gars sur une 106 blanche qui te dis bonjour quand tu lui passes en-dessus en finale, dis-lui bonjour, ça te vaudra un taxi sympa. C'est Michael, un autre pilote du coin, qui te ramène à la maison au moment où la pluie commence. Quand tu passes à l'épicerie de St-George, vas-y pour voir si tu trouves le Berthoud et s'il y est fais-le saliver et laisse-toi insulter d'envie - un vrai délice - parcequetoit'aseuduboletquec'estpôjusteparcequeluiaussiauraitvouluvoler. Invite-le à boire une bouteille de blanc (ou 2) chez lui avec Michael (emprunte-lui juste une 12aine de balles pour la bouteille, ne lui dis rien sur le portefeuille ça casse le staïle). Ca te vaudra certainement de te faire ramener à St-Cergue par tes potes. Merci les gars pour la belle rencontre après ce vol d'une heure. Ca m'a valu encore plus que le vol !CoolP1000420 copy

St-Cergue