Verbier

  • Alpes Valaisannes, 13 et 14 août 2016

    samedi 13 août - Idée lumineuse d'un tour du Valais en 2 jours, le premier devant nous amener à Zermatt de Verbier, par la grande porte, les cols de Moming ou du Trifft. Déco à 13h00 avec Djack, Colin, Yann et moi, rejoints au déco par Vince et Stefano du blog des crosseurs, et bien d'autres encore. Tout le Val de Bagnes baigne dans le calme, ça s'annonce laborieux, du Lac de Louvie, nous passons à celui des Veaux, plafs montant laborieusement à 3000, puis on passe les vallées, Nendaz, les Dix, puis vient le Val d'Hérens, d'où on sort péniblement dans le vent de vallée collant. Viennent Moiry, Anniviers puis enfin de bonnes conditions instables, on monte à 3500 m et on se prend à rêver d'un passage de col. Rien à faire le seul débouché est celui de Moming, trop haut et le nuage qui cagoule le Weisshorn trahit un beau ca, cata, catabiatique. On pose à Arpitettaz pour visiter la nouvelle extension et dire bonjour aux copains du CAS La Dôle. Djack et moi posons dans un 20 km/h laminaire, Colin suit derrière mais heurte un gros cailloux par effet de gradient (Colin et moi avons posé sous le vent de la cabane) : malléole cassée, l'héli vient chercher Colin qui était pourtant très entouré de randonneuses très attentionnées. On boit un thé et on redécolle pour poser à Zinal, et là pas de chambre à cause de la course. Heureusement "les Bouquetins" nous dépannent.

    dimanche 14 août - Colin est à Sion, Yann est resté à Evolène pour un vol-rando avec Aline. Djack doit être à la maison impérativement à 19h00. Et moi j'ai envie de Fiesch et d'y rejoindre Stefano et Vince. Djack part de Sorebois pour rentrer le plus loin possible, moi je décolle de Heimat. S'il y avait du monde au déco ? non-non, ne pense pas Verbier, ça c'est une réunion de famille. Pense plus grand, pense Sierre-Zinal par exemple. Un monde incroyable. Les décos de Fiesch ont changé, un peu à l'image d'un village de montagne explosant sous le poids du tourisme. Je décolle à 11h30, trafic pas possible au-dessus du déco, mais ça circule bien et discipliné. Laborieux jusqu'à Bellwald, puis ça s'installe, d'abord plaf à 3200 m, on passe à 3500 au-dessus de l'Oberaarsee, le Sidelhorn est facile, les copains qui ont passé le glacier du Rhône sont satellisés au-dessus du Furkahorn, c'est de bon augure pour le reste du vol.  Vent N faible en altitude, un S rive gauche du Rhône amène de l'humidité et rend les cums bien joufflus. Les plafs passent à 3800 m, max 3920 m au vent du nuage. Villa Cassel et Riederfurka sont une formalité jusqu'à ce qu'on se heurte à un Ouest bien posé de 15-17 km/h. Mais les pompes sont bonnes, transites sur le premier barreau. Arrivé sur le plateau du Torrenthorn, au-dessus de Loëche-les-Bains, ça forcit et je dois en conclure que ça ne sera pas possible de poser à Aigle comme je l'espérais. Montana semble bien stable et balayé, je préfère faire demi-tour. Après la lente progression vers Torrent, le retour vers Fiesch est une sinécure ;-) Posé à 17h45 dans une ambiance atterro assez fiescheuse et un catabiatique bien installé.

    Je revois Vince, on devise gaiement mais déjà vient l'heure du train. Pliage... rapide. (?!hein?!?)  

    http://www.xcontest.org/world/en/flights/detail:Ruru/14.8.2016/09:34       http://www.xcontest.org/world/en/flights/detail:Ruru/13.8.2016/11:06

    Colin, tu nous a manqué dès la fondue de samedi soir et, évidemment pour le vol de dimanche. Remets-toi bien et rapidement ! Voir aussi le blog de Djack http://lamouetteflybye.blogspot.ch/

    P1000013

    Samedi, Ruinettes

    P1000043

    Djack au retour du Lac de Louvie

    P1000057

    Arrivée sur le Val de Moiry

    P1000120

    P1000213

    Tracuit

    P1000216

    Bishorn et le Weisshorn qui se voile

    P1000231

     

    P1000193

    P1000261

    On remonte vers les cols

    P1000291

    Le Glacier de Moming à fleur de peau sous le regard du Besso

    P1000377

    La cabane d'Arpitettaz et sa nouvelle extension

    Gopr0125

    Dimanche, enfin sorti de la stabilité après le déco, transite pour le Grimsel

    Gopr0138

    L'Oberaargletscher à droite, seuls l'Aarhorn et l'Oberaarhorn pointent le bout de leur nez, le Finsteraarhorn est dans les nimbes

    Gopr0148

    La vue inlassable du Glacier d'Aletsch

    Gopr0155

    Bas du Glacier d'Aletsch, Riederalp, en transition vers le Valais Central. A droite l'Aletschhorn

  • The Grand-Combin trail 123 km

    Après nous être convaincus que Champex serait peut-être trop stable, Kreukreu et moi jetons notre dévolu sur Verbier. Déco des Ruinettes à 13h00, départ à 3950m sur le Rogneux, la confluence prend très vite et ça passe inzepoquète, cap sur les Combins face SO, plaf 4400, j'enchaine sur le Mt Vélan, là noir et blanc : à gauche l'humidité qui remonte du Val d'Aoste provoque les premières pluies sur toute la région et on ne voit plus le Cervin. A droite Soleil ! Cap sur le Mt Blanc avec une belle rue de nuage qui crée de beaux thermiques bien joufflus, j'arrive au pied des Grandes Jorasses, replaf à la limite de crête 4300 m tout en cheminant vers le molosse. Je ne perds pas de temps à faire du sightseeing (à part quand même quelques photos...), je veux arriver au sommet avant que le vent ne déboule: raté ! alors que tout se passait aussi bien que dans un film d'Annie Duperrey (celle qui rigole toujours), le passage des éperons à la hauteur du Glacier du Brouillard me fait plonger, > - 6 m sec de dégueulantes auront raison de mes ambitions MtBlanc-tesques, je sauve ce que je peux en me mettant au vent de la dégueulante, puis sur Entrèves. De 4300m avant les éperons je suis passé à 1700m coincé entre le câble du téléphérique et les câbles électriques. Là je mets mon bandeau de ninja (la cagoule je l'ai déjà) et je prends tout ce que la brise me donne, 2500, 3500 puis 4000 à la hauteur des Gdes Jorasses. Je voulais mettre le cap sur le cervin mais côté val d'Aoste il y de bonnes averses. Je décide donc de faire le chemin inverse, cette fois les pompes rendent moins. Heureusement le vent SO tournant O a du bon. Je longe les crêtes O du Vélan et repasse sur le Gd-Combin qui me redonne le fuel nécessaire pour les prochains kils. Re-Gd Combin donc et cap sur La Ruinette et le Mt Blanc de Cheilon. Il n'est pas encore 18h00 mais quelqu'un semble vraiment avoir tourné le robinet thermique, ça me permet au moins de ne pas me faire contrer par un vent de vallée trop fort, remonter le Val d'Hérens et poser vers Hérémence après 6h40 de vol et un triangle plat de 123km. Kreukreu lui a fait les Combins en long et en large, magnifique journée ! Bizz Ruru

    P1010906P1010911P1010914P1010923P1010924P1010927P1010934P1010946P1010939P1010951P1010952P1010956P1010971P1010977P1010980P1010981P1010982P1010990P1020008P1020010P1020012P1020018P1020020P1020022P1020031P1020036P1020043P1020045P1020048P1020050P1020053 1

  • Vol au dessu des Combin

    001val de bagne et combin

     

    Par cette journée de canicule il n’y avait qu'une chose à faire, voler haut pour avoir un peut de frai.

    Ce que nous fimes avec mon ami Ruru.

    Décollage des Ruinettes à 13 h 00 pour Ruru qui zerotera un bon 1/4 d'heur, avent de monter ce qui me donnera le départ.

    La pompe a couillon nous montera directe à 3950 dans du +3 intégrer, ça commence bien.

    Transition direct sur le Mont Rogneux pour Ruru qui se fera tabasser. Moi je sentais le coup et je suis allé sur le Mont Bruler ou la pompe était aussi bien turbulente.

    Ensuite le Petit Combin que je pensai éviter mais le passage sous sont vent me rappelle a l'ordre je reviens donc en arrière pour bien faire le plain sur sa crête de Lui Revèse.

    puit passage sur le Mérignier, le Ritord, la crête des Maison Blanche, pour atteindre le Combien du Meitin ou une belle pompe me montera à 4616 m sur le Combin de Valsorey.

    puit retour au chable par la créte qui longe le glacier de Corbassière.

    la trace.

    002 direction ouest la mont blanc003le cervin004 grand combin et mont velan005 mont velan et grand st bernard006 petit combin vu depuit le grand007 grand combin008 direction ouest mont blanc009 directionest est la ruinette mont blanc de cheilon010 four de boussine et l italie011 glacier de corbassiere012 gran combin et mont velan

  • Zinallais pas louper ça !!! 8-9 mars 2014 Retour sur un w-e qui a déchiré

    • Par
    • Le 13/03/2014

    Retrouvailles vendredi soir autour d'un coq au vin façon Djörg, le week-end ne pouvait pas mieux commencer. Levé difficile samedi tous les sommets environnants soit poilés. Les balises chauffent et montrent des valeurs bizzares de 40 à 110 km/h Est à Pointe de Sorbois, de 40 à 80 km/h aux Attelas. Ni une ni deux on check la différence de pression, c'est grave Docteur ? le diagnostic tombe : 7hecto Foehn du Nord foudroyant par vent d'Est (??!?!?!?!??Pied de nezeuh). Le remède de cheval que seuls 3 des malades prendront : exil à Verbier, un peu comme quand on partait à Montana ou Leysin pour soigner sa tuberculose. JJ et moi-même donc partons, pick-up Alexandrine à la gare de Martigny. Ca souffle un peu encore à l'arrivée aux Ruinettes mais moins fort et comme prévu, après 2 renversés et une gauffre, c'est nickel volable : déco vers 14h00 pour une magnifique balade jusqu'au lac de Louvie r.droite, Pierre Avoi et retour au-dessus des Ruinettes pour finir en beauté. Près de 3h00 de vol et plaf à 2800m, la nature s'éveille, rencontre avec l'aigle, des chamois et beaucoup d'avalanches de neige mouillée au-dessus de Fionnay. A Zinal ça ne volera pas à part speed et vol et ski. Les autres skieront secteur St-Luc-Chando-Tignousse. Raclette pour fêter les exploits du jour. Dimanche tout le monde est au taquet, premiers vols à ski matinaux pour Priscille, Luco et Djack, les autres partiront à pied plus tard. Après le pélerinage obligatoire à la Marmotte (Gambas à l'ail et pizzas au menu), on monte au déco, Kreukreu en bi avec Shaohua, Luco et Priscille, Kronenburg-John (JJ en plus court), Alex, Djörg et Djack et Yann (merci Yann pour tes tuyaux bien utiles sur le site) et votre serviteur voleront tous magnifiquement, Djack ira jusqu'à l'Ilhorn. Déco vers 14h30, vol de plus d'1h30, plaf près de 3000m et cerise sur le gâteau, un vieux rêve,  un vol autour, devant et derrière les pointes de Nava. Merci Djörg pour ta générosité toujours aussi exemplaire. Bizz et à tout bientôt pour d'autres retrouvailles thermiko(s)miks ! Bizz à toutes et tous   RRRCool 

    Jj10Aigle2Aigle1 1Jj3P1000266P1000264Jj1P1000282 1Krkr

  • Verbier

    Grand plouf amélioré de 35 min pour moi, des Attelas au Châble & 45 min pour Djacouille, des Attelas au...caveau de Fully : bien joué !

    2xKreu&Jean ont tenté le Mont d'Or : alors, c'était comment ?