Metabief pas bise

D'abord attendre que la bouffe vienne, puis faut bien la prendre (pas Yann !). Ensuite, si la bise est forte, c'est hâché comme aujourd'hui vers 1700 m, ce qui m'a permis d'aller chercher des pompes plus saines vers Mouthe. La belle pompe qui me monte à 2400 m, j'en profite pour traverser le Risou là où il est bien large avec plein de sapins et avec 65kmh au gps pas de souci. Mais la bise entre bien fort à la Vallée et hâche le thermique, ce qui met fin à mon vol entre le Brassus et la frontière.  Joli vol quand même.

http://www.xcontest.org/world/fr/vols/details:Rykola/29.3.2012/13:29

J'ai oublié le plus important : il faut monter à pied !