Sympathique vol pour gens patients

Barillette 17Départ difficile avec des cirrus compacts, pendant que Jack et Boulanger plouffent, je me maintiens dans une bulle qui monte à peine en attendant le retour du soleil. Pascal trouvera un bon thermique en bas des forêts. Une fois le soleil moins voilé, je continue d'avancer, mais je ne trouve pas grand chose pour remonter, je me retrouve comme Pascal en bas des forêts. Jack pensait déjà me récupérer pour aller à Mijoux, mais une bulle salvatrice me remontera pour me permettre de continuer sur Vesancy. C’est là que Pascal et Jörg qui nous a rejoint avec sa nouvelle Iota, feront demi-tour. Après une longue recherche je fini par trouver le thermique de la Vieille Maison qui montait depuis la Combe de la Platière, il me remontera jusqu’à un peu plus de 1700m, ce qui me suffira pour basculer sur la Valserine, où les thermiques généreux me monteront à 2000m. Pendant que Jack et Boulanger redécollent de la Faucille. Nous ferons le vol classique sur la Vaserine. Les deux compères iront jusqu'à Roche-Franche, alors que je fais demi-tour bêtement au Crêt de la Neige, en pensant aller récupérer la voiture à la Barillette. J’ai dû une fois encore faire preuve de patience sur le retour vers Septfontaine pour laisser passer un de ces cirrus bien compact, avant d'aller sur la Vattay où il y avait de jolis thermiques bien tranquilles, comme on en a souvent en fin de journée à Mijoux. Ce qui me remontera à 2000m et ne me sufira pas pour aller sur la Dôle sereinement. Je décide donc de me laisser couler sur ce grand plateau de sapin, pour aller poser à l'attero de La Rippe. 4h de vol pour à peine 50 km.

 

Barillette 1Barillette 2Barillette 3Barillette 4Barillette 5Barillette 10Barillette 11Barillette 18Barillette 19

la Barillette

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire