test voiles montagnes, ultralite, xxlite, Pi

J'ai pu profiter des vacances à Noel à Zinal pour faire un petit comparatif dans les voiles montagnes. Avant de commencer merci aux Ailes du Léman et à Philippe Brio pour le matos test.

J'ai tout tester à ski et en pleine hiver, donc forcement ça restreint un peu l'étendu du test mais c'est déjà ça.

  - L'utralite d'ozone : en taille 21, avec une sellette radicale le tout rentre facilement dans un tout petit sac de 33 litre (il y a de la place pour un vétement et à boire, par contre pour le casque.... il en faudrait un minimaliste également), à ski il était déjà sur la tête... Rien que le sac sur le dos c'est déjà magnifique, on ne sent rien et on peut se ballader (ou skier) des heures avec. D'ailleurs un public non avertit ne remarquerait même pas qu'il s'agit d'un parapente (en plus un vrai, homologué en-B)... Après le gonflage est absoluement parfait et je pense qu'il est tout simplement impossible de rater un déco. Avec mon PTV (+ les skis) et la taille tester l'aile est bien dynamique et les wagas sont fort sympathique, c'est précis, un vrai parapente ! tout de suite en confiance dessous une voile sans souci. Par contre face au vent ça plombe ! Pliage facile et ultracompact.

 -  La Pi, en taille 19. 2 lignes donc déméler un 2 secondes (seulement si l'on laisse la selette accroché (comme pour l'ultralite) car les élévateurs dynéma c'est un peu la galère autrement. Par rapport à l'ultralite le pilotage est beaucoup plus ludique, direct et précis. Si on le veut il y a moyen de la faire plonger en virage, juste parfait pour le vol à ski. Le sac est un peu plus grand (mais on y range le casque), dans les chiffres c'est plus lourd et moins compacte que l'ultralite mais sur le dos ça ne se remarque pas vraiment. La sellette et le sac advance sont très très bien fini. Du beau matos. Une superbe voile qui avance vite (+ accélerateur + trim en option). Peut-être qu'en finesse pur c'est un peu moins bon que l'ultralite .(mais j'ai pas de chiffres)... A ski l'on peut facilement décoller sans les A, ça gonfle tout seul...mais presque trop, une fois posé au sol, à l'attéro elle se regonfle toute seule aussi et ça peut surprendre et ça même été la galère pour l'affaler complètement (il a fallu attraper le stabilo avec la main sinon elle repartait tout le temps sur la tête...).

- la XXlite. L'ovni du parapente. La première impression c'est vraiment lite de chez lite, tout est minimaliste à l'extrème. Je pense qu'avec le temps on s'y fait mais quand l'on a pas l'habitude ça fait quand même bizarre. Testé en 16 m2, livré avec un sac de 26 litres ! 1, 2 kg. Le gonflages des autres voiles etait facile mais là c'est carrément de la folie, après 30 cm d'élan la voile est sur la tête et ne dépasse pas...

Premiers regards, forcément ça fait quand même bizarre ...puis au commande bin c'est un parapente...on freine et ça tourne...pas très plaisant comme virage mais ça le fait et on "touch" là on veut... surtout que ça n'avance pas vite. 7 de finess annoncé par contre face au vent j'ai pas trop aimé....En l'air le plus drôle c'est le tangage, enfin les tentatives car elle ne veut pas ou ne peut pas et ça arrête net au -dessus de la tête (j'ai pas trop forcé non plus étant donné qu'il n'y a pas trop de point dur et qu'a priori ça prévient pas vraiment), pareil en petit waga on fait que du roulis. la voile ne plonge pas. D'abord un peu sur la défensive, mais il faut reconnaitre que ça vol sans souci. J'ai vu Curdy se faire, depuis la corne de Zinal, un soaring sur Moiry alors que ça ventilait bien et que c'était tout rafalleux, il était très content du comportement de l'aile. Par contre le côté light poussé à l'extrème comme ça me ferais un peu soucis à l,'usage. J'étais content de déballer sur une piste damné...sans cailloux, branches et autres...Une aile que je n'acheterai pas mais que j'étais heureux de tester, une merveille technologique même si personnelement je n'en aurais pas d'utilité... Pour un volume un poil supérieur et quelques centaines de grammes un plus l'ultralite est parfaite, et pour le plaisir de pilotage je prendrais la Pi...

img-2250.jpg

img-2251-1.jpg

Des élevateurs à l'image de la voile...sans compromis !!!

img-2252-1.jpg

ultralite xxlite Pi

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • lamouette
    • 1. lamouette Le 12/01/2013
    Hellooooo Yann,

    Merci pour ton compte-rendu!
    Là, je reviens du VercoTest et j'ai aussi tout essayé, sauf la Pi23.
    XXLite, un très joli jouet pour re-descendre gentiment des montagnes. Si on veut voler un peu, l'Ultalite3 23 sera 300g plus légère (2,5 kg) que la Pi et 500CHF de moins.

    Mais bon, La mentor 3 sort la semaine prochaine, et un modèle allégé pour ce printemps, 4kg. Ne pourrais-je pas tout faire avec?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire